Communiqués de presse
Communiqué de presse Revue de presse L'avis des experts Evènements
Page d'accueil
Le Système Poséidon: ses éléments, son installation, l'assurance qualité, l'avis des experts, la technologie
La noyade en piscine: pathologie, statistiques
Sites installés
Nous contacter: adresses, email
Nouvelles: revue de presse, press kit, événements
Sélectionnez une langue 
       

Poséidon fait une entrée remarquée auprès de deux Universités anglo-saxonnes de prestige : l'Université d'Oxford au Royaume-Uni et l'Université de Penn State aux Etats Unis.


Université d'Oxford, Royaume-Uni

L'université d'Oxford est l'une des plus anciennes et des plus prestigieuses universités mondiales reconnue pour l'excellence de son enseignement. La renommée de l'université pour ses performances sportives a démarré avec la célèbre course d'aviron contre Cambridge en 1829. Aujourd'hui plus de 80 disciplines sportives sont pratiquées sur le campus. La natation occupe une place de choix bien méritée. En effet, le projet de création de la piscine a mis plus de 100 ans pour aboutir et a rencontré à plusieurs reprises des problèmes de financement. C'est en décembre 2003 que la piscine Rosenblatta a ouvert ses portes. Elle s'est dotée des avancées technologiques des plus récentes en matière de contrôle de température, de filtration de l'eau et de sécurité avec notamment la mise en place du Système Poséidon, outil d'aide à la vigilance pour la prévention des noyades. Avec plus de 20 000 personnes attendues cette année, la piscine se devait d'être " l'une des piscines les plus sûres du pays " selon John Roycroft, Directeur de la piscine.

L'Université de Penn state -Pennsylvanie, Etats Unis

Déjà présent en Amérique du Nord auprès de nombreuses structures à vocation éducative accueillant des jeunes telles que les célèbres YMCA, Poséidon vient d'être installé à l'université de Penn State en Pennsylvanie à la piscine Mc Coy. C'est la première université américaine à se doter d'un système assisté par ordinateur pour la prévention des noyades. 9 personnes se noient chaque jour aux Etats Unis. Beaucoup de ces accidents ont lieu dans des piscines surveillées par des Maîtres Nageurs certifiés. Selon les standards mondiaux en matière de surveillance, la règle des 10/20 prévoit qu'une victime doit être détectée dans les 10 secondes et secourue dans les 20 secondes qui suivent pour maximiser les chances de survie sans séquelles. Cependant, des études montrent qu'il est impossible aux Maîtres-Nageurs d'assurer une vigilance de tous les instants.
" Qu'on le veuille ou pas, la technologie fait de plus en plus partie de notre quotidien. Dans la plupart des cas, c'est une bonne nouvelle. En ce qui concerne la sécurité dans les piscines, c'est une très bonne nouvelle. J'ai vu le Système Poséidon en service, je pense sincèrement que c'est le système du futur "
Dr. Tom Griffiths. Directeur des Piscines et responsable sécurité de Penn State University.

A propos de Poséidon

Le Système Poséidon, véritable standard de sécurité pour l'aide à la prévention des noyades en piscine publique permet une détection automatique des accidents. Composé d'un réseau de caméras subaquatiques ou aériennes reliées à un ordinateur, il analyse en temps réel les trajectoires des baigneurs et donne l'alerte dès qu'un comportement suspect est détecté. Véritable troisième œil du Maître-Nageur, le Système Poséidon permet aux secours de gagner les secondes qui sauvent.
Avec plus de 100 références dont une soixantaine en Europe ( France, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Norvège, Luxembourg, Allemagne) et une quarantaine en Amérique du Nord, le système Poseidon s'impose progressivement comme un nouveau standard mondial de sécurité. Depuis sa commercialisation qui a débuté en 2000, le système a fait ses preuves et contribué à sauver des vies.