Statistiques
sur la noyade en piscine

Pathologie de la noyade Pathologie de la noyade Statistiques de la noyade
Page d'accueil
Le Système Poséidon: ses éléments, son installation, l'assurance qualité, l'avis des experts, la technologie
La noyade en piscine: pathologie, statistiques
Sites installés
Nous contacter: adresses, email
Nouvelles: revue de presse, press kit, événements
 

 

Les résultats d'enquêtes publiés ces dernières années par l'Institut National de Veille Sanitaire et du Ministère de l'Intérieur (INVS) sur les accidents de noyade dans les piscines accueillant du public restent préoccupants.

  • L'enquête "Noyades 2006" qui porte uniquement sur la période estivale (du 1er juin au 30 septembre 2006) fait état de 217 noyades - 121 en piscines privées/familiales et
    96 en piscines publiques (dont 8 sont décédées) :
    - 48 dans les piscines publiques/privées d'accès payant (piscines municipales, bases de loisirs, parcs d'attraction etc…)
    - 48 dans les piscines privées à usage collectif  (hôtels, campings, clubs de vacances etc…)

Voir le détail de l'enquête

  • L'enquête " Noyades 2004 " qui porte toujours sur la même période a recensé 196 noyades accidentelles - 100 noyades en piscines privées/familiales et 96 noyades en piscines publiques (dont 18 suivies de décès):
    - 54 dans les piscines publiques/privées d'accès payant
    (piscines municipales, bases de loisirs, parcs d'attraction etc…)
    - 42 dans les piscines privées à usage collectif  (hôtels, campings, clubs de vacances etc…)

    Voir le détail de l'enquête

  • L'enquête " Noyades 2003 " sur la même période a enregistré 105 noyades accidentelles dans les piscines publiques (dont 13 décès) et 133 dans les piscines familiales.
     - 66 noyades en piscines publiques ou privées d'accès payant (piscines municipales, bases de loisirs, parcs d'attraction etc.) dont 5 sont décédées. 51% des victimes étaient des jeunes de moins de 13 ans
    - 39 en piscines privées à usage collectif (hôtels, campings, clubs de vacances etc…).

    Voir le détail de l'enquête