La noyade en piscine
Pathologie de la noyade Pathologie de la noyade Statistiques de la noyade
Page d'accueil
Le Système Poséidon: ses éléments, son installation, l'assurance qualité, l'avis des experts, la technologie
La noyade en piscine: pathologie, statistiques
Sites installés
Nous contacter: adresses, email
Nouvelles: revue de presse, press kit, événements
 

Confrontés aux limites intrinsèques de la vigilance humaine, les Maîtres Nageurs ne peuvent assurer une surveillance de tous les instants dans les piscines publiques. Et pourtant les chances de survie d'un nageur en détresse dépendent de la rapidité de détection et d'intervention des sauveteurs car chaque seconde compte. Deux études sur la vigilance des Maîtres Nageurs, réalisées respectivement par Jeff Ellis and Associates et le Laboratoire d'Anthropologie Appliquée de l'université Paris V René Descartes ont analysé les performances de détection des Maîtres Nageurs et les facteurs qui influencent la vigilance humaine.

 

  • L'étude réalisée par le Laboratoire d'Anthropologie Appliquée de l'université
    Paris V René Descartes, publiée en septembre 2001 a porté sur l'analyse les limites d'une vigilance constante compte tenu des caractéristiques de la tâche, des contraintes liées à l'environnement et du déroulement temporel de l'activité. S'appuyant sur les résultats de tests menés sur les pilotes de ligne, les conducteurs routiers et sur certains opérateurs de l'industrie, cette étude bibliographique vient compléter les études de vigilance déjà réalisées auprès des sauveteurs et présente des enseignements et recommandations relatives à la vigilance des Maîtres-Nageurs en piscine publique.

    Consulter l'étude
  • L'étude réalisée par Jeff Ellis and Associates, société américaine de conseil en sécurité aquatique, a permis d'évaluer le temps nécessaire aux Maîtres Nageurs pour localiser un nageur en difficulté sous l'eau. Plus de 680 tests ont été réalisés sur site durant les étés 2001 et 2002 dans plus de 100 piscines américaines de taille et de types différents sans qu'elles aient été préalablement informées de l'enquête. Dans chaque cas, un chronomètre s'est déclenché dès l'immersion complète d'un mannequin introduit dans l'eau à l'insu du Maître-Nageur. L'étude a montré qu'il a fallu en moyenne une minute et 9 secondes aux MNS pour détecter le mannequin. Les MNS ont noté la présence du mannequin en moins de 10 secondes dans seulement 16% des tests, et en moins de 30 secondes dans 31% des tests. Il a fallu entre une et trois minutes aux MNS dans près de 40% des tests pour détecter le mannequin.

    Consulter l'étude

 

Face aux limites de la vigilance humaine, Poséidon est une solution technique innovante et complémentaire qui permet d'optimiser la chaîne de survie et d'aider les Maîtres Nageurs à sauver des vies.